Cuisiner avec les enfants pour renforcer les bonnes habitudes

Cuisiner, ce n’est pas seulement faire à manger pour calmer votre faim
ou obtenir l’alimentation dont vous avez besoin pour survivre. Cuisiner est
beaucoup plus que tout simplement jeter quelque chose dans une poêle,
mettre aux micro-ondes ou cuire une pizza surgelée au four. C’est un moment
où il faut prêter attention à ce que vous faites. Lorsque vous faites cuire
de la nourriture, vous pratiquez l’un des plus anciens arts au monde et
montrez à ceux que vous aimez combien ils comptent pour vous.

Cuisiner est aussi un bon moyen pour passer du temps avec vos enfants, et
aussi leur apprendre quelques petites choses. Cela fonctionne vraiment bien
si vous réalisez un plat à partir de rien plutôt qu’utiliser un plat cuisiné
que vous n’avez qu’à verser dans une casserole ou cuire au four pendant un
certain temps. Vous devez prendre le temps de suivre réellement une recette
et d’incorporer les ingrédients afin de littéralement créer quelque chose
avec vos enfants.

Qu’est-ce que cuisiner enseigne à un enfant ? Un enfant, ou même un adulte
peuvent apprendre beaucoup de choses en préparant à manger. Une chose
importante est d’avoir les bons outils pour réussir à accomplir une tâche.
Sans les bons outils, cuisiner peut devenir un vrai calvaire à certains
moments.

Une autre chose qu’un enfant peut apprendre est que la préparation est très
importante. Avant de commencer quelque chose, on doit réunir tous les
ingrédients nécessaires et le matériel dont on aura besoin. Cela peut
montrer à un enfant combien la préparation et l’organisation peuvent
être importantes pour la réussite d’un projet.

Pour cuisiner, il est important de suivre le « mode d’emploi » et les
instructions qui font parties intégrantes de la recette. Si vous faites les
choses dans le mauvais ordre ou avec des quantités erronées, votre plat ne
sera sûrement pas très goûteux, voire bon à jeter. Ceci peut apprendre à un
enfant à bien faire les choses dès la première fois, afin de ne pas devoir
revenir en arrière et corriger les erreurs.

Suivre les instructions n’est pas seulement bon pour la fabrication du plat,
cela est également utile pour l’apprentissage de la lecture et sa compréhension.
On doit être capable de comprendre ce que la recette demande et la façon de
faire chaque étape. Cela est vrai dans tous les aspects de la vie, en particulier
au travail. Si l’on vous donne un travail à accomplir d’une certaine manière,
apprendre l’importance de suivre des instructions, jeune l’aidera tout au long
de sa vie.

Il est également facile d’intégrer l’apprentissage sur des choses spécifiques
comme les mathématiques, la science, les quantités et la lecture tout en faisant
de la cuisine avec vos enfants. Vous pouvez leur inculquer le respect et surtout
les diverses consignes de sécurité. L’échec fait aussi partie de cet apprentissage,
parfois nous avons beau suivre les instructions, certains plats sont plus délicats
que d’autres. L’échec fait partie de la cuisine, et de la vie, cela peut apprendre
à vos enfants à persévérer.

Ne pas oublier que faire la cuisine c’est avant tout partager un bon moment et
prendre du plaisir à préparer un repas puis à le déguster. Quand ils sont heureux
et se divertissent, ils se souviennent de ce qu’ils ont fait et de ce qu’ils ont
appris sans se rendre compte qu’ils intègrent quelque chose d’important.

Cuisiner reste une activité de référence pour renforcer les bonnes habitudes
comme le respect, la patience, le plaisir de partager et tout en cuisinant ils peuvent
gouter de nouveaux aliments.

Pour plus de conseils sur comment mieux vivre en famille, inscrivez-vous ici :
http://philippe35300.virasite.com/webrd/mvef-page-capture/

Amicalement,

Philippe Legendre

Fruits de mer – Toutes les vertus des fruits de mer sur votre table

Les fruits de mer ont, sur les plans gustatif et nutritif, d’énormes avantages. Variés et délicieux, ils sont d’autre part extrêmement riches en protéines, sels minéraux, oligo-éléments et vitamines, tout en étant très pauvres en matières grasses.

La consommation des fruits de mer est aujourd’hui possible pratiquement toute l’année grâce à la maîtrise de la chaîne du froid. De plus, des vacances au bord de la mer ou de l’océan offrent souvent l’occasion de s’autoriser quelques bons repas ou spécialités à base de coquillages et de crustacés.

Les fruits de mer sont à la fois hypocaloriques et très nutritifs, convenant donc parfaitement à toutes celles et ceux n’aimant pas prendre du poids. De plus, ils apportent des quantités importantes d’une vitamine relativement rare : la vitamine B12, autrement dit la vitamine du système nerveux.

Outre la forte teneur en vitamine B12, les fruits de mer contiennent souvent d’autres nutriments eux aussi favorables au système nerveux, comme le zinc et le phosphore.
On peut donc dire qu’une consommation régulière de mollusques et de crustacés serait, à elle seule, tout à fait capable d’assurer un bon équilibre nerveux.

Mais ce n’est pas tout, car les fruits de mer offrent également l’opportunité d’apports non négligeables de sélénium, un minéral favorisant la croissance des enfants et la fécondité des parents, et qui, de plus, préviendrait les cancers et la formation de tumeurs.

Autre particularité de certains fruits de mer, les huîtres par exemple, grâce au zinc qu’elles contiennent en abondance, sont réputées aphrodisiaques. Casanova, dit-on, en consommait plusieurs douzaines quotidiennement. Mais une seule douzaine suffit à couvrir plus de dix fois l’apport journalier conseillé.

Enfin, beaucoup de crustacés contiennent des acides gras essentiels qui jouent un rôle protecteur contre les maladies cardio-vasculaires. Comme on le voit, tous les fruits de mer possèdent de grandes qualités diététiques !

Pour en savoir plus

Huile d’olive – Quelques recettes de salades à l’huile d’olive à déguster sous le beau soleil de méditerranée

L’huile d’olive est aujourd’hui considérée comme une des huiles de table les plus saines… et surtout comme la plus savoureuse ! Voici quelques recettes pour vous régaler cet été.

Salade de pennes
Après avoir cuit les pennes, égoutter et rincer à l’eau froide. Préparer une sauce en mixant cinq cuillères à soupe d’huile d’olive de Toscane, une botte de basilic, un jus de citron, du sel et du poivre. Mélanger et ajouter cent cinquante grammes de parmesan découpé en lamelles.

Salade de haricots
Mélanger deux cents grammes de haricots blancs cuits, deux cents grammes de petits pois cuits, une botte de persil plat haché, et arroser le tout de jus de citron, de sel, de poivre et d’huile d’olive de Calabre très fruitée.

Salade romaine
Mélanger une romaine découpée et quatre filets d’anchois en morceaux. Y ajouter deux œufs durs en quartiers, un bouquet de ciboulette et une branche d’estragon finement ciselés. La sauce se prépare en écrasant trois gousses d’ail, en pressant un citron, en ajoutant du sel, du poivre, un jaune d’œuf et deux bonnes cuillères à soupe d’huile d’olive d’Italie, peu fruitée. Terminer en incorporant du parmesan râpé et des petits croûtons de pain frits dans de l’huile d’olive.

Salade de maïs et de haricots verts
Égoutter une boite de thon entier à l’huile d’olive. Couper le thon en morceaux et le faire rapidement chauffer dans une poêle. Ajouter un oignon rouge coupé en rondelles, un poivron rouge coupé en dès, cent grammes de maïs et autant de haricots verts déjà cuits. Saler et faire sauter le tout une ou deux minutes. Servir cette salade chaude avec quelques piments au vinaigre, un peu de coriandre frais, et en l’arrosant copieusement, au dernier moment, d’huile d’olive espagnole très fruitée. Pour en savoir plus…

alimentation du soleil

Les Supers Aliments

super alimentOn les appelle « super-aliments »parce que l’on n’a pas trouvé d’autre mot et aussi cette expression colle assez bien avec l’image de ce type d’aliment. Alors qu’est-ce qu’un Super Aliment ?   Ces « super aliments » donc sont remarquables par leur richesse nutritionnelle. Sont terriblement efficace pour retrouver la santé ou la garder. Leur richesse est si exceptionnelle que certains  les préconisent dans les zones de malnutrition, là où la famine règne. Ces aliments sont peut-être une réponse à la faim dans le monde.

Ils possèdent des teneurs élevées, en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides gras essentiels, acides aminés essentiels ou antioxydants, taux de protéine records, …  ce n’est pas pour rien que les « super-aliments » et les « super fruits » sont réputés depuis des milliers d’années,  pour leurs vertus médicinales et surtout alimentaires. Et puis, ils sont 100% naturels.

Les super aliments ne sont bien sûr pas des aliments « magiques » ; cependant, du fait de leur composition en vitamines, minéraux, les super-aliments sont remarquables.

Les super aliments contiennent souvent des composés végétaux (phytonutriments) aux propriétés protectrices qui peuvent améliorer la santé. La recherche a démontré la valeur nutritionnelle des super aliments ainsi que leur capacité de combattre certaines maladies, voire même de freiner le vieillissement ; ils sont  si riches en antioxydants que, consommés régulièrement, ils nous aident à rester jeune (avec des effets positifs sur la peau, le cerveau…). Pour en savoir plus, cliquez ici

Source : http://www.consoglobe.com/revue-super-aliments-cg